Historique

En 1909, l’abbé Tissier, alors curé de la commune de Saint-Germain-des-champs dont dépend le hameau, publie Histoire de Saint-Germain-des-champs, dont un chapitre entier est consacré aux Gaties : à l’époque où il écrit, le hameau est composé de « trois maisons aux toits de chaume ». Le voyageur « y trouve du cachet, de l’originalité, ne l’oublie plus ». L’existence du hameau remonterait au XIIème siècle. Il s’agissait alors, jusqu’à la fin du XVIIIème siècle, d’une métairie seigneuriale.

Au XIXème et au XXème siècle, plusieurs familles l’habitaient encore et vivaient essentiellement de l’élevage et de la culture. Le hameau comptait 22 habitants en 1876, puis la population n’a cessé de baisser jusqu’en 1931 où il ne restait plus que 5 habitants.

A partir de 1945, le hameau est déserté et finit par tomber en ruines, avant d’être racheté par une première famille dans les années 60, et enfin par nous en 2017.